Les questions qu’on se pose tous avant de rencontrer une trans !

rencontre tansUn transgenre est une personne qui est née dans le mauvais corps. Pour ces personnes, grandir en sachant qu’on est dans le mauvais sexe peut être très complexe. D’autant que la société les voit souvent comme des erreurs de la nature.

Ce qu’il faut savoir, c’est que ce sont des personnes comme tant d’autres. Leurs expériences sont les mêmes que la société affronte. Quoi qu’il en soit, il est naturel de se poser des questions sur ce que vivent les transgenres et sur ce qui leur sont relatifs.

Vous trouverez dans cet article les questions les plus fréquentes que l’on se pose avant de rencontrer une transsexuelle.

Comment décider de devenir un homme ou une femme ?

Pour les transsexuelles, être né dans le mauvais sexe n’est pas un choix. De nos jours, les médecins proposent d’attribuer un sexe à la naissance et de permettre à l’enfant de se développer physiquement et émotionnellement.

A l’issue de son développement, il peut ensuite décider de subir une intervention chirurgicale pour avoir une identité plus précise et plus distinctive.

Il faut, néanmoins, noter, que plusieurs personnes décident de ne passer par aucune opération chirurgicale. Dans ce cas, elles choisissent de s’identifier comme une femme même si le plan génétique affirme un autre genre.

Sur ce qui est du choix, il dépend de chaque personne vivant dans la situation. Certaines trouvent l’intérêt de devenir une femme et d’autres préfèrent devenir un homme. A chacun sa raison et sa motivation, et le choix revient à celui ou celle qui est transgenre.

D’autant que les docteurs n’ont pas le droit de décider à la naissance, quoique cette pratique ait été plus courante auparavant. Si vous voulez savoir comment décider de devenir homme ou femme, il faudra demander directement aux trans pour avoir une réponse claire et précise.

Comment définir le sentiment de l’appareil génital ?

En effet, il n’est pas évident de penser que le vagin des transsexuelles ressent les mêmes choses que celle des femmes normales.

Pourtant, pour ceux ou celles qui ont subi une intervention chirurgicale, ils estiment que leur partie génitale est mieux. Pour les femmes transsexuelles particulièrement, elles pensent que leurs vagins sont plus serré et plus jeunes que la plupart des femmes.

En fait, tout dépend du partenaire sexuel lors de la relation sexuelle. Mais en principe, les trans ressentent aussi les mêmes sentiments que les autres femmes au niveau de l’appareil génital.

Est-il évident de sortir avec une trans ?

Beaucoup de personnes pensent que sortir avec une transsexuelle peut rendre gay. La réponse est simple. Si vous êtes un homme et que vous aimez les femmes, il n’y a aucune raison de devenir gay en sortant avec une trans.

En fait, tout dépend de votre conception des choses, toujours est-il que vous sortez avec une transsexuelle.

Indépendamment de ce qu’il y a entre leurs jambes, les femmes trans sont avant tout des femmes. Et un homme gay n’est généralement pas attiré par une femme, ce qui peut répondre clairement à cette question.

Après vous pouvez toujours essayé un plan cul avec une trans. Pour cela vous pouvez consulter notre avis sur tonplancul

Comment les trans trouvent-elles du plaisir lors d’une relation sexuelle ?

Pour les trans, le concept du sexe est plutôt différent que pour les femmes normales. Pour elles, le vrai sexe ne se repose pas uniquement sur une pénétration du pénis dans le vagin. Une relation sexuelle ne se passe pas toujours entre une personne disposant d’un vagin et d’une autre avec un pénis.

Et si c’est le cas, il n’y a pas obligation de procéder de cette façon. De la même façon, utiliser le pénis n’est pas indispensable. Puis, il existe d’autres moyens qui permettent de profiter d’un plaisir lors d’une relation sexuelle. Et ce, sans avoir à effectuer une pénétration vaginale.

Il s’agit notamment d’utiliser des objets sexuels, pratiquer le sexe oral ou la pénétration anale.

Enfin, les trans utilisent aussi d’autres parties du corps que les appareils génitaux pour trouver du plaisir lors d’une relation sexuelle. Cela leur permet de soulager davantage la dysphorie. En l’occurrence, il y a les câlins, les bisous, les caresses, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *